jeudi 20 août 2015

Votre portrait sur verre au collodion humide le samedi 29 août 2015

samedi 29 août 2015
de 10h à 16h30
Gratuit
Venez vous faire photographier par Nicolas Hergoualc’h ou
simplement découvrir les étapes de création des portraits sur plaque de verre comme on pouvait le pratiquer au 19ème siècle. Les portraits réalisés au collodion humide sur verre sont des œuvres uniques et originales qui amènent le portrait hors du temps et révèlent de manière percutante un trait de la personnalité du modèle.

Nicolas Hergoualc’h est un artisan photographe installé à Brest passionné des techniques artisanales alternatives. Il utilise des chambres photographiques anciennes dans son atelier brestois ou en itinérance partout en France. Il anime également des stages d’initiation aux techniques anciennes de la photographie.
La photographie au collodion humide est apparue dans les années 1850. Elle connait un grand succès avec l’ambrotype.
Avant chaque prise de vue, la plaque de verre était enduite manuellement d’une solution liquide. Le temps de pause était
d’une dizaine de secondes. Comme le daguerréotype le résultat demeurait non reproductive.

Animation proposée en lien avec l'exposition Photographes portraitistes en Bretagne : 1840-1950 présentée à la médiathèque jusqu'au 19 septembre 2015.

La technique du collodion humide par Francis Courtemanche 


mardi 18 août 2015

Sorga de Dupain : coup de coeur CD ♫♫♫

Dupain, groupe née à Marseille en 2000, pratique une fusion musicale aux accents traditionnels et contemporains fortement prononcés. En maniant principalement la tradition chantée du Languedoc, mâtiné de Ragga, de Rap ou encore d'électro, Sam Karpenia, chanteur et joueur de Mandole, nous livre en Occitan, au fil de trois albums,  un répertoire poétique racontant un pays, sa nature, ses hommes, ses femmes, le Peuple, le maquis des insoumis.  Le dernier opus n'est pas en reste, avec un série de textes concoctés par le chanteur et puisé dans l’œuvre du poète Occitan, Maxence Bernheim qui fait de cet album : «un voyage initiatique, shamanique» comme le dit lui-même Samuel Karpenia. Il est accompagné dans ce nouveau voyage par Pierre-Laurent Bertolino (vielle à roue), Gurvant Le Gac (Flûte) et François Rossi (batterie). Une expérience musicale unique, qui fleure bon l'amour d'une terre mais sans chauvinisme, ouverte aux influences d'un monde en mouvement.

Sorga de Dupain à emprunter Image et Son 2.DUP (dispo ?)




 Dupain "Feniant" sur l'album l'Usina

Deux nouvelles revues jeunesse : Mon cheval et l'Hermine vagabonde

Deux nouvelles revues jeunesse trimestrielles vous sont proposées à la médiathèque à partir de cet été : "Mon cheval" qui remplace "Cheval love" et "l'Hermine vagabonde".

Dans le numéro d'été de "Mon cheval"on trouvera des conseils d'équitation, des articles sur les gauchos d'Argentine et Jolly Jumper, les chevaux des contes et légendes...

L'Hermine vagabonde, elle, s'adresse à "tous les petits curieux de nature, les fouilleurs de buissons, les fouineurs passionnés constructeurs de cabanes et explorateurs de sous-bois, âgés de 8 à 12 ans". Editée par l'association Bretagne Vivante "c'est avec un grand sérieux scientifique qu'elle explore chaque sujet et c'est avec beaucoup d'humour qu'elle livre le fruit de ses recherches à ses lecteurs (...) et propose des recettes de cuisines, des bricolages très, très utiles et tout un tas de conseils pour ne plus confondre une guêpe et un syrphe, par exemple."

vendredi 14 août 2015

Love in vain, la vie de Robert Johnson sous la forme d'un roman graphique ♥♥♥


Légende du blues, Robert Johnson est mort à 27 ans, sans doute empoisonné par un rival amoureux. Guitariste prodige et poète habité, il a inspiré notamment les Rolling Stones, Bob Dylan, Eric Clapton et les White Stripes. En filigrane de ce portrait fascinant et énigmatique, se dessine aussi dans ce livre une chronique de la vie quotidienne des Noirs dans le Mississippi ségrégationniste des années 1930.

Love in vain de Mezzo et Jean Michel Dupont a obtenu le prix des libraires des réseaux Canal BD et Albums aux Editions Glénat.

Empruntez Love in vain de Mezzo J.M. Dupont  en section Adultes PF DUP (dispo?)





mercredi 12 août 2015

La petite soeur du Chaperon Rouge magnifiquement illustré par Clotilde Perrin ♥♥♥

Cette version détournée du Petit chaperon rouge écrite par Didier Lévy et illustrée par Clotilde Perrin se passe bien longtemps après la première version : aujourd'hui ! Le Chaperon rouge est une jeune femme habillée de rouge soit, mais d'un jean, d'un blouson et elle fait de la moto... Elle et sa grand-mère sont devenues très célèbres dans le monde entier grâce à leur histoire. Elles ont beaucoup d'ambition et veulent devenir riches en construisant à la place de la forêt un "chaperonrougeland". Rien que cela ! Mais c'était sans compter Carlotta, la petite soeur de 8 ans accompagnée de ses amis : le vieux loup, les 3 petits cochons, etc et même le vénérable Charles Perrault !!! Les illustrations de Clotilde Perrin sont magnifiques et bien mises en valeur,  grâce au grand format de l'album.
A partir de 5 ans.
A emprunter dans les bacs à albums : L (dispo?)



mardi 11 août 2015

Les vacances de Jésus et Bouddha de Hikaru Nakamura ♥♥♥

Imaginez une colocation de vacances avec Jésus et Bouddha, deux grandes divinités car après avoir œuvré au bonheur de l'humanité pendant 2000 ans, les deux amis décident de prendre quelques vacances en louant un petit appartement à Tôkyô. Ils vont découvrir un mode de vie bien éloigné du paradis et vous offrir un regard inédit sur notre quotidien. On apprend ce que ressent Jésus quand on le prend pour Johnny Depp, ou ce que pense Bouddha quand il prend du poids. Tous les deux fabriquent des tee-shirts très personnalisé et parcourent les magasins en quête des soldes.

Hikaru Nakamura est une mangaka japonaise. Le manga a aussi sa page Facebook.


Empruntez  Les vacances de Jésus et Bouddha de Hikaru Nakamura au rayon manga M NAK (9 tomes) (dispo ?)

vendredi 7 août 2015

Le bonheur prend des couleurs avec le livre - Lartigue : la vie en couleurs ♥♥♥

A défaut de visiter l'exposition parisienne, la lecture de ce livre vous procurera un grand plaisir. Celui de la découverte d'un aspect inconnu d'un artiste dont les photographies en noir et blanc célébraient déjà, avec grâce, le bonheur de la vie.
En dehors du portrait présidentiel de Valérie Giscard d'Estaing le nom de Jacques Henri Lartigue était jusqu'à présent uniquement associé à la photographie noir et blanc.
Le travail de Martine d'Astier (donation Jacques Henri Lartigue) et Martine Ravache permet de découvrir un Lartigue épris de la couleur qu'il pratique avec joie durant toute sa vie.
 "à condition de n'être ni trop violente ni trop piquée la photo en couleurs me semble, grâce à un certain flou, le mieux capable d'exprimer la charme et la poésie. Une poésie qui s’accommode fort bien d'une touche d'humour".  J H Lartigue

Empruntez Lartigue : une vie en couleurs 779 LAR (dispo?)

En 1983, Lartigue feuillette pour la BBC ses premiers albums de photos