mardi 23 mai 2000

Visite Express de l'exposition d'Annick Le Thoër

Samedi 4, 18 et 25 août à 11h
Gratuit. Entrée libre dans la limite des places disponibles.

Visite rapide (20 minutes) de l’exposition Annick Le Thoër menée par le personnel de la médiathèque.

L’objectif est de donner des éléments de compréhension, des pistes de lecture et d’approfondissement qui permettent de mieux appréhender la peinture abstraite mais surtout la démarche artistique propre à cette artiste. 




Lecture du poète Tahar Bekri

Samedi 11 août 2018 à 11h
Lecture suivie d'une collation
Entrée libre. Ouvert à tous.

Le poète tunisien Tahar Berri vous invite à un moment d'écoute et de partage à la découverte d'un choix de ses poèmes.

Cette rencontre est proposée dans le cadre de l'exposition Annick Le Thoër (du 30 juin au 22 septembre 2018 à la médiathèque de Quimperlé).
Quelques recueils publiés de Tahar Bekri, cherchant des correspondances, ont été accompagnés d'œuvres d'Annick Le Thoër.  A quatre mains, ils ont également réalisé plusieurs livres d'artiste ainsi que des pièces uniques où les poèmes sont directement manuscrits sur la peinture.

La nostalgie des rosiers sauvages - Al Manar, 2014
Les arbres m'apaisent - Al Manar, 2017

Exposition Annick Le Thoër - salle Charlie-Hebdo

Du 30 juin au 22 septembre 2018
Gratuit. Entrée libre


Présentation et visite publique de l'exposition samedi 30 juin à 11h

Annick Le Thoër est née en 1949 à Doëlan (Clohars-Carnoët). Elle est diplômée de l'Ecole Nationale des Beaux-Arts de Paris en 1980. Elle vit et travaille à Paris.
Elle a exposé à la nouvelle Galerie Renoir à Nice ainsi qu'au Centre d'Art Contemporain de Rueil-Malmaison et à plusieurs reprises à la librairie Le funambule à Paris.
Elle est invitée régulièrement par la Biennale internationale des petits formats en Belgique.
L'exposition à la médiathèque de Quimperlé présente des pastels, des livres-objets, des livres d'artiste, des carnets ainsi que plusieurs séries d'acryliques.
Des années 80 à 2017 les œuvres sélectionnées témoignent de la constance des recherches plastiques d'Annick Le Thoër.
La beauté de ses œuvres nous touche par la richesse des jeux délicats et subtils qu'elles mettent en œuvre. Ses travaux témoignent d'une quête d'absolu et d'harmonie, qui se révèle dans la partition de l'espace pictural et la vibration des couleurs. Une recherche que magnifie, enrichit et prolonge le travail en série.
Empreintes marquées par la nature dans un rapport poétique au monde, ces peintures se tissent comme des paysages dans le paysage. La lumière et ses géométries s’allient à l’abstraction lyrique. S’y enchevêtrent surfaces et horizons dans le geste épuré, l’espace rempli par le plein intérieur. Acryliques et pastels à l’huile traduisent ce langage.