vendredi 4 janvier 2019

Moi, ce que j'aime, c'est les monstres d'Emil Ferris ♥♥♥

Depuis plusieurs mois impossible d'échapper à la mise en avant de ce livre dans toutes les librairies de France. Il s'agit d'un roman graphique paru aux éditions Monsieur Toussaint Louverture et signé de l'américaine d'Emil Ferris.
L'histoire  est celle, dans le Chigaco de la fin des années 60, d'une fillette nommée Karen qui se voit et se dessine comme un monstre et qui mène l'enquête sur le meurtre de sa voisine rescapée des camps nazis.
Véritable tour de force graphique avec un dessin époustouflant réalisé uniquement au stylo à bille. Mais la qualité du roman réside également dans le genre qu'il explore : l'univers du Gore, de l'horreur,  du "Freaks"dans lequel il s'inscrit qu'il renouvèle et anobli. Les couvertures fictives de magazines du genre qui ponctuent son roman sont d'ailleurs particulièrement belles et travaillées.
Enfin, Emil Ferris fait preuve de beaucoup de talent pour relier le passé au présent, l'histoire de l'art à sa pratique du dessin et la culture savante à la culture populaire. De nombreux tableaux du Musée de Chicago (Delacroix, Seurat, Monet, Sohlberg) sont d'ailleurs reproduits et participent à l'intrigue et à la réflexion sur la monstruosité explorée par l'auteur.
Ce roman "monstre" mérite donc bien l'accueil qui lui est fait et procure à ceux qui aiment la littérature, le dessin la peinture et la bande dessinée un grand moment de plaisir.

Empruntez Moi, ce que j'aime, c'est les monstres d'Emil Ferris (dispo?






  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire